01/12/2016 : Café littéraire au CCO

JEUDI 1er DÉCEMBRE  2016 à 14H15, CCO Tour Bretagne

LES LIVRES DE LA RENTREE, animé par STÉPHANIE HANET

Programme

14h15 – 14h35 : Les livres de l’Ouest

Actualité des livres en région, préparée par Jean-Yves Paumier et Noëlle Ménard

  • Noëlle Ménard
    • Ivan Jablonka, Laetitia  (Seuil)
  • Jean-Yves Paumier
    • Édouard Launet, Sorbonne plage  (Stock)

14h35 – 15h50 : Les Livres de la rentrée

  • Ghislaine Lejard
    • Philippe Forest, Crue (Gallimard)
  • Mathilde Berdaguer
    • Négar Djavadi, Désorientale (Liana Levi)
  • Antoine George
    • Jean-Paul Delfino, Les pêcheurs d’étoiles (Le Passage)
  • Catherine Telle
    • Gaël Faye, Petit pays (Grasset)
  • Stéphanie Hanet
    • Vincent Bore, Fraternels (Sabine Wespieser)

 15h50 – 16h00 : Les coups de cœur

Le Café littéraire  a été imaginé par Catherine Decours, Jean  Amyot d’Inville et Jean-Yves Paumier. Avec le concours des Livres de l’Ouest, des Bibliothèques pour tous, de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, de la librairie Coiffard et du CCO.

Prochains rendez-vous :

  • Jeudi 26  janvier.Les livres d’ailleurs.Café animé par Ghislaine Lejar
  • Jeudi 6 avril. Les livres d’histoire. Café animé par Noëlle Ménard
  • Jeudi 1er juin. Livres de l’été. Café animé par Jean Amyot d’Inville

14/11/2016 : Hedi Kaddour

Un auteur, un jour

Henri Copin reçoit Hedi Kaddour pour son livre Les Prépondérants (Gallimard)

 Prix  de l’Académie française 2015

Université permanente, IUT, Rue du Maréchal Joffre, à 14h30

Au printemps 1922, des Américains d’Hollywood viennent tourner un film à Nahbès, une petite ville du Maghreb. Ce choc de modernité avive les conflits entre notables traditionnels, colons français et jeunes nationalistes épris d’indépendance.
Raouf, Rania, Kathryn, Neil, Gabrielle, David, Ganthier et d’autres se trouvent alors pris dans les tourbillons d’un univers à plusieurs langues, plusieurs cultures, plusieurs pouvoirs. Certains d’entre eux font aussi le voyage vers Paris et Berlin, vers de vieux pays qui recommencent à se déchirer sous leurs yeux. Ils tentent tous d’inventer leur vie, s’adaptent ou se révoltent. De la Californie à l’Europe en passant par l’Afrique du Nord, Les Prépondérants nous entraînent dans la grande agitation des années 1920. Les mondes entrent en collision, les êtres s’affrontent, se désirent, se pourchassent, changent.

kaddour

07/11/2016 : Ma Loire aux miroirs de Roger Tessier

Université permanente, Amphithéâtre Kerneis, 1 rue Bias à Nantes, 14h30

Ma Loire aux miroirs

Oratorio sur un poème d’Yves Cosson, de Roger Tessier, compositeur :

Présenté par Noëlle Ménard

Accès gratuit pour les étudiants de l’UP. Tout public : 5€

y-cosson

Yves COSSON

Roger Tessier, compositeur de musique contemporaine, membre d’honneur de l’Académie, est né le 14 janvier 1939 à Nantes, violoncelliste de formation, il étudia aux conservatoires de Nantes, Saint-Brieuc, puis de Paris, notamment dans la classe d’Olivier Messiaen. Son existence se partage ensuite entre l’enseignement et l’écriture. Avec Tristan Murail, il fonde en 1971 l’ensemble Itinéraire. Il dirige par la suite le festival des Musiques du XXe siècle à Angers, puis le conservatoire, avant la direction du conservatoire du XIVe arrondissement de Paris jusqu’en 1999.

r-teyssier

Roger TESSIER

Comme l’évoque la chronique que lui a consacré Le Centre de documentation de la musique contemporaine, sa musique « reflète son parcours riche et éclectique, mêlant instrumentarium traditionnel et lutherie électronique, plages énergiques et passages méditatifs, références aux arts visuels et à la littérature. Le compositeur aborde tous les genres, y compris la musique pédagogique et manifeste un goût prononcé pour l’orchestre, les grandes formes et la théâtralité. Sa musique est jouée dans le monde entier par les plus grands orchestres et interprètes.

Il vient de composer un oratorio intitulé « Ma Loire aux miroirs » sur un poème d’Yves Cosson, qui sera donné en première mondiale le 21 mars 2017 à la salle Vasse à Nantes, dans le cadre de « La Loire au cœur ».

Noëlle Ménard l’interrogera sur cette oeuvre pour orchestre, chœur, ondes Martenot, mezzo-soprano et récitant.

08/11/2016 : Casa Africa et l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire

Table ronde : PASSEURS DE CULTURE

MARDI 8 NOVEMBRE : 15h00-17h00

Salle de l’Égalité, 6 boulevard Léon Jouhaux, 44100 NANTES (Tram arrêt  Égalité)

Noëlle Ménard : La Mezquita de Cordoue, cathédrale ou mosquée ?

Noëlle Ménard évoquera ce monument emblématique qu’est la Mezquita de Cordoue qui fut  d’ abord une mosquée (construite sur une église wisigothique achetée par les  Omeyyades)  puis  depuis  le XIV° une  cathédrale. Le statut de ce monument, inscrit au Patrimoine de l’humanité,  fait l’objet actuellement  de controverses qui semblent assez  vaines,  face à la  beauté et à la spiritualité  intrinsèques de cet  édifice, commun aux  deux religions.

casa-palabres

4 au 15 novembre 2016

Henri Copin : Omar Khayyam ou le goût de la vie selon un jeune mathématicien et astronome du XI° siècle 

Henri Copin parlera d’Omar Khayyam, poète persan (1048-1131), qui fut aussi un grand astronome et mathématicien. Poète de l’ivresse,  mais aussi directeur de l’observatoire d’Ispahan, où il réforma  le calendrier persan  pour y introduire une année bissextile (1074). Pour  ses travaux  en algèbre, il est considéré comme le plus grand mathématicien du Moyen-âge.

 » Contente-toi de savoir que tout est mystère :
la création du monde et la tienne,
la destinée du monde et la tienne.
Souris à ces mystères comme à un danger que tu mépriserais. »

03/10/2016 – 26/11/2016 : Le livre pauvre

Exposition sur le Livre pauvre

Médiathèque Jacques Demy

24 quai de la Fosse – 44000 Nantes

Cette exposition, du 3 octobre au 26 novembre 2016, présente des Livres pauvres extraits des collections de Ghislaine LEJARD, poète et collagiste nantaise, membre de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, et de Daniel LEUWERS, universitaire et poète à l’origine de ce nouveau genre de livre d’artiste.

livre-pauvre

Suivant la définition qu’en donne Wikipedia : « Un livre pauvre est une création poétique sur papier, manuscrite et illustrée. Son concept a été lancé par Daniel Leuwers en 2002. »

daniel-leuwers-aux-enfants-interdits-2014

Daniel Leuwers, Aux enfants interdit, 2014

« Sur un support papier qui peut être luxueux, ou ordinaire, un ou une poète écrit un texte qui sera prétexte à l’artiste pour créer son illustration ou inversement. Le papier est ensuite soit simplement plié en deux soit plié en accordéon dans la tradition du Leporello. Le nombre d’exemplaires est limité à 4, 5 ou 6 ; tous sont des créations originales. »

« Un tel livre ne passe pas par les circuits éditeur – imprimeur – libraire et ce dernier est peu coûteux à réaliser : ce sont les principales raisons qui ont conduit au choix de son appellation. »

Dans le cadre de l’exposition sont prévus notamment :

  • Mardi 25 octobre 2016, de 14h30 à 17h30 : Atelier pour enfants de 6 à 8 ans, animé par Ghislaine LEJARD, sur inscription.
  • Samedi 22 octobre, de 14h30 à à 17h30 : Atelier pour adultes et adolescents , animé par Ghislaine LEJARD, sur inscription.
  • Mercredi 16 novembre, à 18h30, salle Jules Vallès : Rencontre lecture avec Ghislaine LEJARD et Daniel LEUWERS .

En savoir plus

Wikipedia

Ghislaine LEJARD

26/10/2016 : Dictée Jules Verne au Conseil départemental de Loire-Atlantique

26 Octobre 2016 à 14h00, à l’Hôtel du Département

3 Quai Ceineray, 44000 – Nantes

Organisée par le Conseil départemental de Loire-Atlantique et l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire, cette dictée à été concoctée par Jean-Pierre Colognon, lui même membre d’honneur de l’académie.  Les personnes intéressés sont invités à s’inscrire jusqu’au 24 octobre 2016 :

et à venir le mercredi 26 octobre au Conseil départemental. Il est précisé que les copies seront strictement anonymes. Les juniors sont les bienvenus s’ils souhaitent concourir de même que les personnes susceptibles de participer à la correction des copies.

La dictée sera transmise en direct dès 14h00 sur le site internet du Conseil départemental.

jp-colignon

Photo Bruno Klein / Editions Albin Michel

Correcteur d’imprimerie, d’édition, puis de presse, Jean-Pierre Colignon fut durant une vingtaine d’années le chef du service correction du journal Le Monde. Depuis 2002, il a conjugué les fonctions de rédacteur, d’auteur de chroniques langagières, et de critique littéraire. Au sein de la direction générale des rédactions du groupe Le Monde, il fut le conseiller linguistique pour l’ensemble des journaux.

Membre de trois commissions ministérielles de terminologie (ministère de la Culture et de la Communication, ministère des Affaires étrangères, ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie) et du COSLA (Comité pour la simplification du langage administratif – Modernisation de l’Etat), il participe aux actions de la Délégation générale à la langue française et aux langues de France.

06/10/2016 : Hommage à Michel Chaillou à Dunkerque

Les 6 et 7 octobre 2016  se tiendra au Centre universitaire de la Citadelle, 220 avenue de l’Université, à Dunkerque, le colloque organisé par Catherine Haman et François Berquin, intitulé « Michel Chaillou, l’écriture fugitive. »

m-chaillou

Le programme en est le suivant :

  • 9h30 : Accueil des participants
    • Ecritures
  • 10h00 : Jean Védrines (écrivain et essayiste)
  • 10h40 : Pauline Bruley (Université d’Angers)
    • « Les mots d’ailleurs »
  • 11h20
    • Pause
  • 11h40 : François Berquin (Université du Littoral Côte d’Opale)
    • « Le cinéma Eden »
  • 12h20 : Marie-Laure Prévost (Bibliothèque Nationale de France)
    • « Michel Chaillou et les couleurs : palette d’un poète »
      Evasions
  • 14h30 : André-Alain Morello (Université de Toulon)
    • « La France fugitive : entre vagabondage érudit et manifeste épicuriste »
  • 15h10 : Chiara Rolla (Université de Gênes)
    • « Voyager, flâner, vagabonder, errer : « petit guide pédestre » d’un écrivain nomade à l’intérieur de la littérature du XVIIe siècle »
  • 15h50
    • Pause
  • 16h10 : Sophie Tonolo (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines)
    • « Le XVIIe siècle « débordant d’anecdotes » de Michel Chaillou »
    • Visite du musée portuaire et de la Duchesse Anne
  • Dîner

24 & 25/09/2016 : Salon Plumes d’Equinoxe (Le Croisic)

Samedi 24 et dimanche 25 septembre 2016

Ancienne criée du Croisic

Salon du livre Plumes d’Equinoxe

Programmation axée cette année sur le thème de la plaisance. L’académie fut associée par la contribution de plusieurs de ses membres au programme, la permanence d’un stand de présentation de ses activités (et de vente des cahiers) ainsi que par la présence de trois de ses membres au jury du prix Plumes d’équinoxe.

salon-du-croisic-2016

20ème édition …

Ce salon, inscrit dans l’actualité du Croisic et de la presqu’île guérandaise depuis maintenant 20 ans, a été initié à l’époque par Michèle QUELLARD, adjointe au maire. Son action est poursuivie aujourd’hui par Jacques BRUNEAU, adjoint en charge de la culture. La programmation a été confiée à Jean-Yves PAUMIER, directeur artistique du salon. Le thème de la plaisance, retenu pour l’édition 2016, découle d’un échange entre Jean-Yves PAUMIER et Yann QUEFFELEC, pressenti pour assurer la présidence de la manifestation. La plaisance s’entend comme « ce qui a trait à la navigation pour le plaisir, par opposition à cette même activité sous l’angle professionnel ou militaire ».

J.-Y. Paumier, Y. Queffelec, J. Bruneau

Un programme varié

Le prix Plumes d’Equinoxe a été attribué à Gilles Martin-Chauffier pour La femme qui dit non, publié chez Grasset.

le-croisic_m-germain_250916-031

G. Martin-Chauffier, lauréat 2016 du Prix Plumes d’équinoxe, pour son roman La femme qui dit non.

Ce roman raconte la vie d’une femme hors du commun – inspirée par la grand-mère de l’auteur. 1938. Alors que le destin de l’Europe s’apprête à basculer à Munich, un voilier anglais accoste sur l’Ile-aux-Moines. A son bord, Charles Evans et sa fille Marge. La jeune fille anglaise rencontre là deux jeunes Bretons, Blaise de Méaban et son meilleur ami Mathias. Elle épouse Blaise et, se croyant enceinte, ne peut l’accompagner à Londres lorsqu’il s’embarque pour répondre à l’Appel du Général de Gaulle. Esseulée, elle fait alors de Mathias son amant – et le véritable père de son fils. Ce trop lourd secret de famille et les guerres feront le reste…
De la débâcle 1940 à l’épuration en passant par la déportation, de la guerre d’Indochine aux Jeux olympiques de 1964 en passant par la guerre d’Algérie, ce trio amoureux traverse un quart de siècle où la petite histoire se mêle à la grande. On y lit la lâcheté et l’opportunisme des hommes, mais aussi leur grandeur. Marge, joueuse et intrépide, délurée, tolérante et libre, raconte leurs choix et leurs trahisons, leurs défaites et leurs victoires, leurs joies et leurs amertumes. Elle aura fait de sa vie une fête galante et incarné une certaine idée de la France. Marge, à la marge des conventions ; Marge, au centre de tous ces destins.

Le salon proposait surtout un programme de grande qualité comprenant :

  • des expositions (Belle plaisance en Bretagne, la plaisance en maquettes, présentation d’images anciennes sur le Croisic par Philippe Hervouët);
le-croisic_m-germain_250916-013

J. Amyot-d’Inville devant le stand de l’Académie

  • des conférences (Laurent Delpire, François Puget);
  • des entretiens avec les auteurs sélectionnés (Isabelle Autissier, Maud Bernos, Géraldine Danon, Gildas Flahault, Claire Fourier, Gilles Martin-Chauffier, Aude Picault, Catherine Poulain, Anne Quéméré);
  • des lectures littéraires (Michel Valmer);
  • une dictée ludique de Jean-Pierre Colignon;
le-croisic_m-germain_250916-010

Au second plan : J. Bruneau, J.-P. Colignon et J.-Y. Paumier Au premier plan, les lauréates de la dictée.

  • un Quizz sur le Croisic proposé par Jean-Yves Paumier avec le concours de Jean-Joseph Julaud;
  • une balade littéraire et maritime commentée par Françoise Thyrion et Michel Valmer.
img_0133

Danse avec M. Valmer devant le menhir de la Pierre-Longue, objet de culte païen en d’autres temps.

Partie de la baie du Sable-menu, la balade littéraire s’est achevée au rocher de l’ours, en passant par la roche du Grand-Autel, Pierre longue, la vigie La Romaine  (point le plus élevé du Croisic) et le rocher de l’ours. près de 80 participants ont pu à cette occasion écouter une évocation de la mer dans un florilège de poèmes déclamés par Michel Valmer et Françoise Thyrion. À chaque étape, Laurent Delpire a commenté en parallèle l’origine en ces lieux l’origine des bains de mer en 1845 est rappelée  l’histoire  des villas les plus anciennes ainsi que des remarquables de la côte.

img_0127

Le joueur de flûte de Hamelin, non pas: promenade littéraire sur la côte sauvage du Croisic, emmenée par M. Valmer et L. Delpire.