Les prix de l’Académie

  • Abolivier, Gwenaëlle, Ella Maillart, Paulsen
  • Artaud, Hélène, Immersion. Rencontre des mondes atlantique et pacifique. Les Empêcheurs de tourner en rond, La Découverte
  • Hallier, Jérôme,  La Mécano de la Jamais Contente, Flammarion
  • Hopkins-Loferon, Fleur, Voir l’invisible. Histoire visuelle du mouvement merveilleux scientifique (1909-1930), Champ Vallon.
  • Przybylski, Stéphane, Burning Sky, Denoël.

Prix de l’Académie

  • Bamberger, Vanessa, Les brisants, Liana Levi
  • Begaudeau, François, L’amour, Verticales
  • Berger, Sophie, Banc de brume, Gallimard
  • Chalandon, Sorj, L’enragé, Grasset
  • G. Lucas, Sophie, Mississipi, La Contre Allée
  • Rouchon-Borie, Dimitri, Le chien des étoiles, Le Tripode
  • Tesson, Sylvain, Avec les fées, Editions des Equateurs

Rencontre avec Jean Rouaud

Rencontre avec Jean Rouaud, le 30 novembre 2023

Jean Rouaud @Photographie Xavier Noël

Membre d’honneur de l’Académie, Jean Rouaud a souhaité participer à une rencontre avec les membres et les Amis de l’Académie et de la Bibliothèque municipale de Nantes à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage Comédie d’automne, sixième et dernier volume de la Vie poétique. Ce fut un beau moment de partage ouvert aux lecteurs et lectrices nantais(e)s. En réponse aux questions d’Annie Ollivier, l’auteur des Champs d’honneur (prix Goncourt 1990 pour son premier roman) a évoqué la littérature, l’évolution de la société, les figures de sa mère, de Jérôme Lindon et d’Albert, le premier lecteur de son texte, le rôle de l’écriture dans sa vie, autant de sujets traités avec beaucoup de talent dans son ouvrage …

Rencontre au Muséum @ Photographie Xavier Noël

Auteur de la préface de la réédition de Poésie la vie entière de René Guy Cadou (Seghers), il a également rendu hommage au poète et à Hélène Cadou , sans oublier de citer Yves Cosson, son professeur à l’université de Nantes.

Les auditeurs ont apprécié ce moment d’échanges et Jean Rouaud s’est dit très « touché par ses retrouvailles nantaises ».

Grand prix de l’Académie française pour Dominique Barbéris, membre d’honneur

Dominique Barbéris récompensée

Dominique Barbéris a dédié son roman primé sous la Coupole à son père – Photo Olivier Dion

Le prix du Roman de l’Académie française a été attribué jeudi 26 octobre à Dominique Barbéris pour son roman Une façon d’aimer, publié fin août chez Gallimard.Déjà récompensé par le prix des libraires de Nancy-Le Point début septembre, c’est le 11e roman de la romancière de 65 ans, née au Cameroun .

Dominique Barbéris a fait ses études secondaires à Nantes, avant d’intégrer Normale sup et d’enseigner à La Sorbonne.
Elle est membre de notre académie depuis 2012 après avoir obtenu de notre part le Prix de Nantes .

Elle est reçue à l’Académie française par Amin Maalouf, secrétaire perpétuel et membre d’honneur de notre Académie

Dictée Jules Verne

Dictée Jules Verne 2023

Organisée conjointement par l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire et le Conseil départemental de Loire-Atlantique,

La dictée Jules Verne a eu lieu le Mercredi 25 octobre

Les 90 participant(e)s ont tenté de déjouer les pièges et embûches semés dans le texte conçu par Julien Soulié* autour du thème de l’estuaire.

Les lauréats

Les lauréat(e)s et le chancelier Dominique Pierrelée

Les lauréat(e)s adultes

  1. Michelle Préault
  2. Saadia Mouduch
  3. Chantal Gueguen-Chaussepied/ Jacques Chevallier
  4. Lionel Maurouar
  5. Catherine Hourdin
  6. Maurice Bondu
  7. Jean-Luc Jaunet
  8. Marie-Monique Champy/ Jacqueline Boutet

Lauréate Jeune : May Pannetier

*Professeur de lettres classiques pendant 17 ans, Julien Soulié a toujours adoré l’étymologie, les dictées, les grammaires, les verbes irréguliers et les calembours. Verbicruciste pour diverses revues, dont 7 Étoiles, et pour Le Robert et Le Figaro magazine, il a remporté les « Timbrés de l’orthographe » en 2013 et écrit des dictées pour des concours. Auteur de nombreux livres sur la langue française, il a créé deux dispositifs ludiques du parcours permanent de la Cité internationale de la langue française.

Texte-dictee_2023

 

Amin Maalouf, membre d’honneur de l’Académie, élu secrétaire perpétuel de l’Académie française

Le chancelier Dominique Pierrelée et les membres de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire se félicitent de l’élection d’Amin Maalouf au poste de secrétaire perpétuel de l’Académie française. Ce dernier est également membre d’honneur de notre Académie depuis 2012 . C’est notre regrettée consœur Malika Pondevie qui l’avait accueilli officiellement. Il suit avec intérêt les activités de notre société. Ami de Michel Ragon, il a une maison à l’île d’Yeu.

Amin Maalouf lors de sa réception en décembre 2012 (cliché Ouest-France)

Voici un lien vers un article publié le 11 décembre 2012 sous la plume de Daniel Morvan https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/florence-ladmirault-et-amin-maalouf-academiciens-1008689

En hommage à Paul Guimard

Déjeuner littéraire consacré à Paul Guimard

L’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire organise

le Jeudi 16 mars 2023 à 12H15

un déjeuner littéraire* en hommage à  Paul Guimard (1921-2004) au Restaurant Flam’s, 14 bis rue de Talensac à Nantes (bus, tram, parking proches)

Né à Saint-Mars la Jaille en 1921, homme de lettres, journaliste, marin, conseiller culturel de François Mitterand,  Paul Guimard a passé son enfance et son adolescence à Nantes où il a débuté sa vie professionnelle. Très attaché à notre région, il fut membre actif puis membre d’honneur de l’ Académie . » 

 Blandine et Lison de Caunes (filles de Benoîte Groult) seront présentes pour évoquer la vie de leur beau-père. Trois membres de l’Académie ( Annie Ollivier,Jean-Yves Paumier et Vincent Rousseau) évoqueront la vie et l’œuvre de l’homme de lettres. 

L’homme, par Blandine et Lison de Caunes
Le nantais, par Vincent Rousseau
L’Académicien (1965-2004) et le marin,  par Jean-Yves Paumier
Du septième ciel aux Premiers venus : l’écrivain, par Annie Ollivier
Ces interventions d’une dizaine de minutes chacune, illustrées, ponctueront le déjeuner.

*MENU  (28 euros)
Entrée : Terrine, Tatin de tomates, salade Plats : Assortiment de Flammekueches salées
Dessert : Coupe automnale avec sa glace vanille (pomme cuite au sucre et à la cannelle) Vin : Edelzwicker, Pinot Noir   Eau, Café

Pour s’inscrire demander le bulletin d’inscription en envoyant un courriel à academie.bretagnepaysdelaloire@gmail.com ou en contactant le 06.31.59.96.89

Prix de l’Académie 2023

Le jury est appelé à choisir l’ouvrage qui sera primé en 2023 parmi la sélection ci-dessous. Le prix sera remis au cours de la séance solennelle qui aura lieu au Château des ducs le 13 juin 2023.

  • Adrian Pierre Que reviennent ceux qui sont loin Gallimard
  • Darsan Lou Les heures abolies La Contre Allée
  • Guillois Josselin Le coeur d’un père Seuil
  • Guven Mahir Les innocents Grasset
  • Justin Victor L’homme qui danse Flammarion
  • Mas Victoria Un miracle Albin Michel
  • Minkowski Julia Par-delà l’attente JC Lattès
  • Pean Gregor La seconde vie de Eva Braun Robert Laffont
  • Rinkel Blandine Vers la violence Fayard
  • Robert Gwenaële Sous les feux d’artifice Les Passe-Murailles

26/10/2022 : Dictée Jules-Verne au Conseil départemental de Loire-Atlantique

Organisée conjointement par l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire et le Conseil départemental de Loire-Atlantique la Dictée Jules Verne s’est tenue :

Mercredi 26 octobre 2022 à 14h00
au Conseil départemental de Loire-Atlantique
3, Quai Ceineray à Nantes

Cette dix-septième édition a été remportée par Michel Preault, de Niort, avec un score remarquable de seulement trois fautes et demie.

Les deux lauréates : Michel Preault (senior) à gauche et junior à droite.

Le texte de la dictée:

Des célibataires parfois tout marris…  
Nantes, en l’an
de grâce mille six cent cinquante-deux…  

« Tu m’amuses, cadet, avec tes gros plans sur la comète ! », s’exclamait joyeusement Cyrano de  Bergerac, à l’écoute des châteaux en Espagne qu’élaborait un des cadets de Gascogne alors qu’avec  d’autres commensaux ils partageaient tous deux d’aimables flacons, pleins mais rapidement éclusés,  de moelleux vins du Sud-Ouest.  

Montés de Paris sur ordre de Mazarin, ces fils puînés désargentés de nobles familles gasconnes  effectuaient en quelque sorte leur formation militaire « sur le tas », au sein de compagnies royales en  principe cantonnées dans la capitale, que personne, bien évidemment, ne surnommait encore « la  Ville Lumière ».  

Mais les divines boutanches apportées avec le fourniment militaire habituel arrivaient à épuisement…  et les boit-sans-soif s’inquiétaient des hypothétiques ressources viticoles du pays nantais  

A priori, ici, on parlait bien davantage de cabernet franc que de petit verdot, de folle blanche et de pinot gris que de syrah, connue aussi sous le nom de shiraz. Hauts en couleur, et pourtant rompus  aux galéjades, aux hâbleries, aux facéties et aux bobards, certains des cadets se sont retrouvés tout  marris, dans le centre-ville, chez un commerçant que des Ligériens pince-sans-rire leur avaient  soutenu être un marchand devin réputé.  

En fait, ce quincaillier était en effet versé dans un domaine où s’illustrèrent jadis les chresmologues  habilement attachés à s’exprimer en formules ambiguës, les haruspices (ou aruspices) plongés dans  des entrailles, et les pythonisses connues pour leur boulimie, puisque l’on disait que partout la pythie  vient en mangeant… Son épouse est également un phénomène : elle n’a pas son pair pour imiter à la  perfection des cris d’animaux. Qui l’eût entendue, sans qu’on la vît, margot(t)er ou cacaber, se fût  attendu à voir s’envoler à tire-d’aile une caille dodue ou une compagnie de perdrix !  

Nos Gascons trouveront rapidement leur bonheur en de nombreux estaminets où de gouleyants vins  des coteaux d’Ancenis et des muscadets sur lie combleront leur sempiternelle pépie… Et ils en  viendront, le jour de la Saint-Amour, un peu avant la mi-août, à des confrontations de dégustation à  l’aveugle de quinze vins… de Loire.

Revoir la dictée

La salle du Conseil départemental pendant l’épreuve.

Dictée conçue par Jean-Pierre Colignon.

Chef du service correction puis médiateur linguistique au journal Le Monde pendant une vingtaine d’années, rédacteur, cruciverbiste, auteur de chroniques langagières, membre de commissions ministérielles de terminologie et « coach » en langue française, Jean-Pierre Colignon est une référence en matière d’orthographe.

Membre d’honneur de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire depuis 1991, il conçoit et anime chaque année de nombreuses dictées.

Auteur d’un blog passionnant sur tout ce qui concerne l’orthographe et le « bien écrire », Jean-Pierre Colignon a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels :

  • Accords parfaits, Edisens, 2021
  • Un point c’est tout, la ponctuation efficace, Edisens, 2021
  • Dictionnaire orthographique moderne, Éditions du CFPJ, 2019
  • Avoir une belle plume, de Boeck, 2017
  • Pour ne plus faire de fautes d’orthographe, Éditions de l’opportun, 2012

En savoir plus