06/01/2022 : Barbâtre et son église

Jacques Santrot est venu présenter aux membres de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire l’ouvrage Barbâtre et son église dans l’histoire de Noirmoutier qu’il a consacré à cet édifice religieux..

Consacrée à Saint Nicolas, protecteur des marins en périls, l’église remonte au 10e siècle. Le porche latéral est l’ultime témoin de ces origines. L’église a connu des fortunes diverses à travers les temps marquées par sa destruction successivement par les Anglais pendant la guerre de Cent ans, par les Hollandais puis lors de la Révolution. Sa restauration interviendra au 19ème siècle, marquée par le rehaussement des murs et la réfection de la charpente comme de la toiture. Saint-Sébastien (guérisseur de la peste) y est vénéré  depuis l’épidémie qui affecta gravement la population en 1722.

 » Saint-Nicolas de Barbâtre ancre le bourg entre dunes et polders. Apparemment banale et sans ambition, l’église porte de douloureuses traces de l’histoire de Noirmoutier. Depuis deux siècles, elle accompagne la vie quotidienne de l’île, principalement rurale, plus modestement maritime. Ses cloches rythment encore les travaux et les jours, rassemblant les Barbâtrins autour d’un patrimoine solide et immatériel, d’une culture et d’une mémoire communes, inscrites dans la pierre. « 

 » Quitte à briser quelques rêves, cette première enquête sur le sud de l’île scrute les traditions orales pour rechercher de quelles vérités sont nées ces légendes que nous transmet la mémoire populaire. Elle révèle aussi bien des surprises. »